Applications : cytométrie

La cytométrie en flux est une technique rapide et précise de caractérisation individuelle des cellules en suspension ou particules isolées entrainées par un flux liquide jusqu’à une source d’excitation lumineuse. Elle permet également le tri cellulaire haute vitesse, qui correspond à une séparation physique de différentes sous-populations à partir d’une population hétérogène.

Les applications potentielles sont les suivantes :

  • Quantification de populations virales, procaryotes et/ou eucaryotes d’environnements aquatiques complexes (cf image ci-dessous)
  • Immunophénotypages
  • Expressions quantitatives
  • Quantification du contenu en ADN
  • Cycle cellulaire
  • Viabilité
  • Tri « single cell » ou enrichissement de fractions sélectionnées

Quantification de populations virales (R1, R2, R3) et procaryotes (R4, R5) d’un échantillon d’eau lacustre marqué au SYBR GI. FACS Calibur, J. Colombet, LMGE

Quantification de populations phytoplanctoniques d’un échantillon d’eau lacustre. FACS Calibur, J. Colombet, LMGE